Mais que deviennent nos déchets de boucherie ?

Vous vous êtes sûrement déjà demandé, en finissant votre Jambon Serrano, ce que deviennent les os et autres déchets (surplus de gras, patte, cul-de-saucisson,…)

Et bien de nos jours, les déchets de « boucherie » sont traités avec soin par de véritables professionnels !

Enquête

Que vous soyez un professionnel (hôtelier, propriétaire de snack,…) ou un simple gourmet, des solutions de recyclage des déchets de boucherie existent.
Pour notre enquête, la rédaction ne vous parlera que des solutions dédiées aux professionnels.

Depuis les différentes crises alimentaires des années 1990, il a été mis en évidence le rôle de certains sous-produits animaux non destinés à la consommation humaine dans la propagation de graves maladies transmissibles.
Depuis lors, ces sous-produits ne doivent plus entrer dans la chaine alimentaire.

Les 3 catégories de déchets animaux

Déchets de catégorie 1

  • Ce sont toutes les parties du corps, y compris les peaux, des animaux suspectés ou atteints d’infection par une encéphalopathie spongiforme transmissible (EST)
  • des animaux abattus dans le cadre de mesures d’éradication d’une EST
  • des animaux domestiques
  • des animaux de zoo et de cirque
  • des animaux utilisés à des fins expérimentales
  • des animaux sauvages suspectés d’infection par une maladie transmissible

 

Déchets de catégorie 2

  • le lisier et le contenu de l’appareil digestif;
  • toutes les matières animales autres que celles appartenant à la catégorie 1 et recueillies lors du traitement des eaux résiduaires des abattoirs;
  • les produits d’origine animale contenant des résidus de médicaments vétérinaires et de contaminants dont les concentrations excédent les limites communautaires;
  • les produits d’origine animale, autres que les matières de catégorie 1, importés de pays tiers et ne satisfaisant pas aux exigences vétérinaires communautaires;
  • les animaux hors catégorie 1 n’ayant pas été abattus pour la consommation humaine;

 

Déchets de catégorie 3

  • les parties d’animaux abattus propres à la consommation humaine mais non destinées à celle-ci pour des raisons commerciales;
  • les parties d’animaux abattus déclarées impropres à la consommation humaine mais exemptes de tout signe de maladie transmissible;
  • les peaux, les sabots et les cornes, les soies de porc et les plumes issus d’animaux morts à l’abattoir et déclarés propres à la consommation humaine après inspection ante mortem;
  • le sang issu d’animaux propres à la consommation humaine après inspection ante mortem autres que des ruminants mis à mort à l’abattoir;
  • les sous-produits animaux dérivés de la fabrication de produits destinés à la consommation humaine, y compris les os dégraissés et les cretons;
  • les anciennes denrées alimentaires d’origine animale autres que les déchets de cuisine et de table et qui ne sont plus destinés à la consommation humaine pour des raisons commerciales, de défaut de fabrication ou d’emballage;
  • le lait cru d’animaux ne présentant aucun signe de maladie transmissible;
  • les poissons ou autres animaux marins, à l’exception des mammifères, capturés en haute mer afin de produire de la farine ainsi que les sous-produits frais de poissons provenant d’usines de produits destinés à la consommation humaine;
  • les coquilles d’œufs d’animaux exempts de tout signe de maladie transmissible;
  • le sang, les peaux, les sabots, les plumes, la laine, les cornes, les poils et les fourrures issus d’animaux sains;

Les listes ne sont pas exhaustives, vous pouvez en retrouver l’intégralité sur europa.eu

 

Entsorgung TNP frz Mais que deviennent nos déchets de boucherie ?

Collecte, transport, entreposage et expédition des différents déchets d’animaux

camion protelux Mais que deviennent nos déchets de boucherie ?

Chaque catégorie de déchets nécessite une certification de la part des professionnels.
Les différentes catégories de déchets demandent également chacune des règles strictes et différentes pour le transport et le recyclage.

Pour l’élimination de ces déchets, les professionnels doivent recourir à un collecteur de déchets d’animaux enregistré.
A chaque enlèvement, il est nécessaire qu’un bordereau de traçabilité soit complété par les deux parties, ainsi qu’une facture.
Bref, on ne peut pas se débarrasser des déchets de boucherie comme on veut !

En espérant vous avoir ouvert l’appétit, vous pouvez aussi consulter notre article sur les lardons herta, ou nos conseils pour conserver votre saucisson !

A BIENTÔT !

Mais où est la rédaction de Saucisson .lu ?

la plagne saucisson

IMG 0253 Mais où est la rédaction de Saucisson .lu ?

Vous vous inquiétez très certainement de ne plus découvrir vos actualités gourmandes aussi régulièrement.

C’est à juste titre !En effet, nous avons été pour vous, très chers lecteurs, chiner dans les différentes boucheries savoyardes afin de dénicher pour vous les meilleurs saucissons d’altitude !

Restez connecté, nous rentrons demain (ou en attendant, consultez notre article sur les lardons Herta) !

Les petits lardons gourmands Herta

Avez-vous déjà entendu la pub Herta à la radio ?

Herta demande à des « inconnus » ce qu’ils pensent des petits lardons Herta.
Entre ceux qui répondent « Ils sont gourmands » et les « C’est pas trop salé », je vous laisse la découvrir.
Nous, elle nous donne faim !

Pour le plaisir une autre :

 

La rédaction en vadrouille

Nous avons été pour vous à l’Auberge de La Klauss à Montenach.
Nous vous en avions déjà parlé dans un précédent article, vous ventant leur cave à charcuteries / vins / alcools et fromages.

Pour vous, nous avons goûté un plateau de charcuterie maison.
11071159 10205807917184628 1337929226572805861 n La rédaction en vadrouille

Le menu en photo :
« Dégustation de charcuteries : pâté maison, terrine et hure de sanglier, jambon maison, jambon de sanglier ».

Un véritable délice qui nous a laissé sans voix.

Tous les produits proviennent des champs autour de l’auberge. Les sangliers sont issus des chasses environnante, tandis que le foie gras provient de l’élevage d’oies et de canards.

Après avoir passé commande au restaurant, vous recevrez une petite portion de rillettes de canard accompagnée de bon pain. De quoi vous ouvrir l’appétit !

10348384 10205807916064600 6318825262512813434 n La rédaction en vadrouille

L’auberge en photo :

Plus d’infos sur l’auberge de la Klauss:

http://www.auberge-de-la-klauss.com/

 

C’est l’heure de reprendre des forces !

Une fois n’est pas coutume , la rédaction de saucisson.lu vous propose aujourd’hui un goûté gourmand ! Certains préféreront sûrement une gaufre au Nutella ou une crêpe mikado. Pas nous !

Reportage.

Au menu de notre petit goûté :

  • Fromage à l’ail de l’ours
  • Fromage d’Orval
  • Saucisson aux échalottes
  • Pâté de campagne

Que des bonnes choses, agrémentées par un bon verre d’Orval (et de Trappiste Rochefort qui refroidit gentillement sur la terrasse !

Côté fromages
, nous avons été nous ravitaillé au Pall Center, bien connu par les fins gourmets pour son large choix de fromages à pâtes dûres.
Côté cochonnailles, nous nous sommes invités pas plus tard qu’hier dans une petite boucherie de pays à Bastogne. En quêtes de nouvelles saveurs, la rédaction s’est fait conseillée par la patronne !
Nous sommes donc repartis les poches pleines de saucisson aux échalottes et de pâté d’Ardenne.

Vous vous dites certainement : « Ce n’est pas grand chose », et vous aurez tout à fait raison.
Que serait-ce un tel goûté s’il n’était pas accompagné par la suite d’une raclette ?

Au programme du souper :

11016538 10205631961745852 2086789162 n Cest lheure de reprendre des forces !

Bon appétit !

 

Réunion Tupperware

Ce soir la rédaction a rendez-vous à une démonstration Tupperware.

Vous connaissez ?
C’est comme une réunion sex-toys mais en beaucoup mieux !

Évidemment il n’est pas question pour nous de nous laisser tenter aux charmes des moules à moelleux ou encore à ceux du Cuiseur Solo micro-onde. Non.

Ce qui intéresse la rédaction de saucisson.lu, c’est la Cave à charcuterie !

cave charcuterie Réunion Tupperware

D’après sa description sur le site de Tupperware, cette cave est révolutionnaire.
Voici les arguments :

  • Une membrane CondensControl™ révolutionnaire spécialement conçue avec peu de trous pour conserver plus longtemps jambon cru ou cuit, pâté, saucisson…
    COMMENT ? En régulant l’air à l’intérieur de la Cave. La charcuterie a tendance à se dessécher rapidement. Grâce à cette nouvelle membrane, possédant moins de trous, l’humidité est optimisée à l’intérieur de la Cave, ceci pour une conservation parfaite.
  • Plateau de service réversible qui se positionne des 2 côtés.
  • Plateau texturé pour atténuer les marques de découpes.
  • Fenêtre transparente sur la cloche, pour identifier rapidement le contenu.
  • Extrêmement compacte elle ne prend que peu de place dans le réfrigérateur.

A noter que ces dimensions sont intéressantes :
30,4 x 20,4 x 2,2 cm

De quoi placer confortablement votre cave à charcuterie entre vos fromages et pâtés, dans votre frigo.

Verdict ce soir, nous vous tiendrons bien évidemment au courant !